photo

Gennaux, Serge

Scénariste/Dessinateur

Né le 13/01/1938 en Belgique.

Site Internet : http://www.brusselsbdtour.com/bio_gennaux.htm

Né en 1938, le style Série Noire paraissant offrir peu de débouchés, il travaille un an chez Maurice TILLIEUX pour se ôder à la BD.
A la sortie de son s ervice militaire, il entre en 1959 au Bureau de Dessin des Editions DUPUIS où on lui confie des tâches diverses : lettrage, mises en page, illustrations en tous genres, puis mini-récits pour SPIROU à partir de 1960.
Créateur de la série "l'homme aux phylactères".
-------
Serge Gennaux est né le 13 janvier 1938 à Montignies-sur-Sambre. Après avoir abandonné ses études secondaires pour se consacrer au dessin et travailler, il suit des cours de dessin par correspondance chez ABC, école à la mode dans les années 50. Afin de se former, il va souvent rendre visite à l'auteur qu'il admire le plus, Maurice Tillieux. En 1956, il publie dans "Héroïc-Albums" sa première oeuvre, le roman-feuilleton illustré "Du grisbi en vrac". De temps à autres, il illustrait ses textes. François Cheneval, dessinateur et rédacteur en chef de "Héroïc-Albums" va lui proposer d'illustrer ses textes plus souvent. Après son service militaire, à partir de 1959, Gennaux est engagé par Maurice Rosy chez "Dupuis" où il travaille au studio de lettrage et de mise en page. Il y fera alors de belles rencontres comme Salvérius, Jamic, Eddy Ryssack, Arthur Piroton, Verli, ... Sous l'influence de Rosy, il change alors de style et passe du semi-réaliste à l'humoristique délirant. En 1960, il entre au journal de "Spirou" où il réalise d'abord des mini-récits, "Yachting", en 1960 et "Faut rigoler" en 1961, sur un scénario de Charles Degotte. Puis, en 1963 et 1964, il collabore à diverses histoires humoristique avec Jadoul, Salvérius, De Groot, Devos et Hubuc. A partir de 1965, il devient l'un des principaux producteurs d'histoires brèves (souvent très farfelues) dans le "Journal de Spirou". En 1965, il lance ses premières planches de "l'homme aux phylactères" (ce n'est qu'en 1978 qu'Alain De Kuyssche va lui demander d'exploiter son personnage). Au départ, la série est acceptée par Yvan Delporte mais refusée par Charles Dupuis, disant que c'était trop long. Il raccourci donc ses histoires et les publie. René Goscinny appelle alors Delporte pour lui dire tout le bien qu'il pense de la série. "L'homme aux phylactère" figurera ensuite dans l'anthologie "Les chefs d'oeuvre de la Bande Dessinée", paru chez "Planète". De 1967 à 1972, il réalise "Loryfland et Chifmol" sur un texte de Raoul Cauvin. En parallèle à sa carrière de dessinateur de BD, Serge Gennaux continue à travailler comme lettreur puis metteur en page pour "Humo". Il devient ensuite chef de service de mise en page pour tous les magazines édités chez "Dupuis". Il participe ensuite aux premiers courts métrages animés des "Schtroumpfs" en noir et blanc. Il réalise également les scénarios de "Hobby et Koala" et de l'épisode "Du béton dans le désert" de la série "Sandy et Hoppy" pour Willy Lambil. En 1966, il réalise, dans "Tintin", la série humoristique "Le chevalier qui venait du froid" (refusée chez "Spirou" par Yvan Delporte et acceptée au "Lombard" par Greg). A partir de 1970, il réalise, en compagnie de Jamic, dans "Télé-Moustique" et "Spirou" les séries "Les télé-graphistes" et les "Emissions impossibles". En 1994, se pro de la mise en page, de la BD et de la télé crée l'hebdomadaire "Télé Vision" (devenu télé-pocket), dont il devient le le rédacteur en chef. En 1998, il prend une pension bien méritée, se livrant aux joies de la BD et de la peinture ...

Série(s) réalisée(s)